18 October 2006

17 October 2006

La belle chercheuse ...

ça faisait longtemps que je n'avais rien posté ici : Regardez un joli moteur de recherche qui vous parle ...
à essayer :

beautiful

san francisco

google

your phone

de temps en temps oubliez là aussi c'est trés drôle ...
via GOS..

03 October 2006

L'abstention traitée par Marianne

Marianne traite de l'abstention et figurez-vous que le Magazine oublie un petit détail : comment voter .

02 October 2006

Clearstream et ça repart

Cette affaire aura été usé jusqu'a la corde... J'ai la sensation que les coups bas ne seront pas épargnés. Clearstream revient on croyait en avoir fait le tour, on croyait que les coups bas s'arréterait mais non ça repart. 

Le Vote en Belgique.

Quitterie Delmas et Virginie Votier sont allées en Belgique. De retour, elles soutiennent plus que jamais le vote obligatoire et le vote blanc qui lui est associée. Il est important de préciser comment fonctionne le vote blanc en Belgique. Si pour certain cela ne pose pas de problème, il n'est pas certain qu'un vote blanc non-comptabilisé  permette une prise de conscience des politiques. A tel point que le "Vlaams Blok est le deuxième parti de Flandre". La montée de la misère, des affaires politico-financière provoque une perte de confiance des électeurs. même si le vote obligatoire et le vote blanc peut donner l'espoir de relancer la démocratie . Je ne suis pas certain, pourtant, que cela réussisse. Du moins si les bulletins blancs ne sont pas comptabilisés et décomptés parmi les suffrages exprimés de sorte qu'un nombre important provoque l'invalidation de l'élection, et faire en sorte que les débats de fonds soient abordés le plus sincèrement possible.

Pour en remettre une couche, j'ai eu l'occasion de discuter avec une association de votation citoyenne Belge. A cette question de l'utilité du vote blanc en Belgique. J'ai eu la réponse : " C'est comme si on jette les bulletins de vote à la poubelle". Je comprends que la démocratie consiste à choisir ses responsables, et c'est cela qu'il faut faire d'abord. Mais lorsqu'une partie de la population ne se reconnait pas dans ses élus, c'est un signal qui doit être pris en compte. Et quand ce vote est signe d'une perte de confiance, il est paradoxal que ces minorités fassent confiance à ces élus qui n'auraient rien à perdre à les oublier...

Dans la série Leader d'opinion...

Dans la lignée de ce que je disais dans l'article sur les leaders d'opinion, On peut entendre aussi dans l'émission de Laurent Ruquier, deux leaders qui, comme ça, l'air de rien, distillent une opinion Anti-Ségo. ça commence par Steevy qui explique à quel point elle serait méprisante avec le petit personnel puis Christine Ockrent qui décrit les différences de styles entre les candidats. De qualifier le style de Ségolène Royal comme étant sans aucun lyrisme, " de simplicité qui touche à la platitude.. et qui devient ...nouveau..C'est un moment très curieux dans notre vie politique.. etc.." Evidemment le propos est dit dans un calme olympien, surprenant pour une équipe qui par ailleurs est d'habitude largement "indisciplinée".
Je ne trouve pas anormal qu'il fasse cela , c'est leur opinion. C'est juste seulement de savoir prendre du recul. C'est comme si je disais que j'ai croisé une jeune personne qui a travaillé dans une des sociétés de Loïc et que.. et que rien parce que je ne suis ni Steevy ni Christine... et que quoi que je dise cela ne changera pas grand-chose...

ça commence fort !!!

Le magazine Marianne a sorti sa version numérique. Elle avait été annoncé par Jean-François Khan dans le nouveau magazine de Durand .
D'entrée son article sur les comptes de campagnes semble vouloir botter dans les comptes d'un certain ministre d'état-président de conseil et président de parti.
La polémique était apparu au départ, par la grâce de Jacques Chirac qui a du faire savoir à un journaliste une petite remarque perfide, à propos de la confusion des genres que faisait Nicolas.
D'autres articles en avait parlé mais la pression augmente pour que le Ministre démissionne. Je trouve que c'est bien que cette revue appraisse sur le NET, ça va libérer un peu les langues...